Bonjour !

Bienvenu·e sur Point milieu, un centre de ressources gratuit dédié à l'écriture inclusive.

Actualités, argumentaire, informations pratiques, le blog Point milieu constitue un centre de ressources dédié à l’écriture inclusive et à la progression de cette pratique au sein de notre société.

Une nouvelle façon d’écrire pour en finir avec les inégalités femmes·hommes ?

Une nouvelle façon d’écrire pour en finir avec les inégalités femmes·hommes ?

« Une nouvelle façon d'écrire pour en finir avec les inégalités femmes · hommes ? » titre France Inter, en employant l’écriture inclusive et le point milieu comme un clin d’œil.

Julien Baldacchino aborde les principaux enjeux de l’écriture inclusive, qui vise à faire progresser l’égalité à travers notre manière d’écrire.

« Faut-il féminiser, par exemple, les noms de métiers ? Pour l'Académie française, pas question de parler d"une "auteure" ou d'une "professeure" : la Langue française, selon les Immortels, "ne dispose pas d’un suffixe unique permettant de féminiser automatiquement les substantifs".»

­« ­Mais pour d'autres institutions, il convient de faire autrement : en novembre 2015, le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes a recommandé, dans un guide pratique, d'accorder tous les noms de métier et de fonction (cheffe, artisane, etc.) Ce même document préconise aussi que lorsqu'une adresse est destinée à plusieurs personnes, il y ait un usage systématique du féminin ET du masculin. »

Sur un ton particulièrement clair et pédagogique, il présente les recommandations de l’écriture inclusive après avoir participé à la première dictée du genre, et a le mérite de poser les bonnes questions :

« À quoi cela sert-il ? À première vue, à rien : ce type d'écriture ne vous changera pas la vie du jour au lendemain et pourrait même vous compliquer la tâche (allant ainsi à l'inverse du principe des dernières réformes orthographiques). »

Au fil des lignes, on parvient néanmoins à cette conclusion :

« S'attaquer à cette règle selon laquelle le masculin l'emporte sur le féminin, c'est donc un premier pas dans la lutte contre les inégalités. »

Source

Le Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe, un ouvrage fondateur pour faire progresser l’égalité.

Le Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe, un ouvrage fondateur pour faire progresser l’égalité.